Citations conclusives


« L’autre est indispensable à mon existence, aussi bien qu’à la connaissance que j’ai de moi. Dans ces conditions, la découverte de mon intimité me découvre en même temps l’autre, comme liberté posée en face de moi. »

(Sartre, 1996 : 59)


« Oui, l’être rencontré se soucie de moi comme je me soucie de lui ; il espère en moi comme j’espère en lui. Je le crée en tant que personne dans le temps même où il me crée en tant que personne. »

(Bachelard, 1969)


« On le voit, l’ordinateur, comme du reste toute technique, est plus et autre chose qu’un simple médium, support ou instrument. Il remodèle l’humaine nature, le sens du vécu et le jeu du savoir et du pouvoir. Son usage social suppose de recourir au corps dans ses dimensions expressives. »

(Frias, 2004 : 5)


« La chair n’est pas matière, n’est pas esprit, n’est pas substance. Il faudrait pour la désigner le vieux terme d’ « élément », au sens où on l’employait pour parler de l’eau, de l’air, de la terre et du feu, c’est à dire au sens d’une chose générale, à mi chemin de l’individu spatio-temporel et de l’idée, sorte de principe incarné qui importe un style d’être partout où il s’en trouve une parcelle. »

(Merleau-Ponty, 1964 : 182)



Page précédente                                                                                                                      Page suivante


Publicités